Category Archives: Rue Jules Ledin x Rue du Midi

LE TRÈS BON COIN EN AUTONOMIE!

Le temps de la Biennale du Design aujourd’hui terminé, les lieux continuent d’exister.
Nous veillons, de loin, à la vie quotidienne de ces espaces dorénavant livrés à eux-mêmes, et surtout aux habitants. À eux d’adopter ou non ces alternatives urbaines.
Au très bon coin, que de bonnes surprises : les annonces se multiplient, le dispositif s’affine et s’adapte au climat pluvieux Stephanois, des images d’objets à donner/vendre apparaissent aux côtés des carrés jaunes mis à disposition…

Continuez!
À vous de définir vos règles du jeu!

IMG_2968 IMG_2988 IMG_2959 IMG_2966 IMG_2965 IMG_2956 IMG_2964 IMG_2960 IMG_2962 IMG_2961 IMG_2992

LE TRÈS BON COIN

IMG_2562Au coin de la Rue du midi et de la Rue Jules Ledin les objets s’accumulent. Le lendemain plus rien. Qui a bien pu réutiliser le frigo de jeudi ? Et le phare de voiture abandonné lundi dernier serait-il devenu une lampe de chevet ? À la sortie des écoles, dans les boîtes aux lettres, sur les panneaux, les étiquettes jaunes se multiplient. Rendez-vous à l’angle de la Rue du Midi et de la Rue Jules Ledin pour échanger vos objets inutiles, oubliés.

Les dépôts d’encombrants qui jalonnent la ville témoignent de la circulation des objets… à partir de ces usages déjà présents, le projet cherche à tisser les liens entre les nombreux passants et à activer les échanges, pour faire de ce petit angle encombré “un très bon coin” chargé de nouveaux possibles.

IMG_2563 IMG_2550 IMG_2554

IMG_2567 IMG_2551Merci à l’association koyaka, plus particulièrement Marion, toutes les personnes qui nous ont offert cafés et viennoiseries, les ouvriers du chantier d’à côté pour nous avoir prêté du courant, le monsieur au chapeau pour sa gentillesse, la gardienne des chats pour ses conseils avisés, Laure et Sébastien pour leurs coups de main quotidiens, Coralie pour nous avoir accompagné un moment, Fred pour son avis d’expert et tous les autres rencontrés au détour du très bon coin.

LE TRÈS BON COIN in progress

IMG_1872 IMG_1875 IMG_1868 IMG_1878 IMG_1880 IMG_1882

L’invasion jaune commence! Le climat Stephanois nous pose quelques soucis mais il en faut plus pour nous décourager! D’autant plus qu’on peut compter sur les cafés et viennoiseries offerts par les voisins bienveillants qui nous regardent du haut de leurs fenêtres. Merci à eux!
Dès que le soleil revient, nous reviendrons avec lui pour parfaire la transformation de notre coin favori …

Bibliothèque de troc

BARTER BOOK-CASE
November the 15th and the 16th, at the corner of the Midi street and the Jules Ledin street, we build with cardboards a book-case in order to encourage people to barter objects. Books, but also food, toys, clothes, anything that can be used by neighboors. As the book-case fills of everyday’s objects, neighbourhood takes life.

This slideshow requires JavaScript.

Jeudi 15 en début de journée nous nous installons comme promis à l’angle de nos rues ce jour-ci incroyablement propres. Pas de frigo ni de canapé, on peut construire notre bibliothèque éphémère. On empile, on scotche, peu à peu apparaissent un portant, des étagères, des bacs, le mur prend du relief. Une pancarte BIBLIOTHEQUE DE TROC – ZONE DE GRATUITE et le tour est joué.

Pendant ce temps, les habitants passent à côté de nous, “ah, mais vous le faîtes vraiment? On peut amener des objets et en prendre d’autres? C’est gratuit?”.

Petit à petit, des mamans rencontrées à la sortie de l’école Vittone reviennent avec des sacs remplis de vêtements, des livres rangés trop longtemps, des bibelots oubliés, des jeux pour enfants dépassés. Un monsieur à chapeau nous félicite “c’est bien ce que vous faîtes, ça fait chaud au coeur”, une heure plus tard il nous demande de l’aide pour transporter une chaine Hifi flambant neuve! Dans la soirée c’est un petit garçon et son papa qui hériteront de l’objet inattendu en échange de quelques j’aime lire et d’un merci au monsieur à chapeau, un voisin bienveillant à qui ils n’avaient jamais dit un mot.

Les heures passent, la nuit tombe et les objets défilent. Les voisins aux fenêtres sélectionnent les objets qui les intéressent et descendent les échanger. Une voisine de l’association koyaka passe pour installer une guirlande de fagnons qu’elle a fabriqué, le coin de la rue prend vie, on nous sourie.

Certains n’ont pas le temps ils reviendront demain, nous aussi.

Le vendredi 16, 08h00 pétantes on ré-installe la bibliothèque. Les étagères sont intactes, pas de déchets déposés, on peut recommencer. C’est l’heure d’enmener les enfants à l’école, d’aller au boulot, les étagères se remplissent. Des agents de propreté s’étonnent du remue-ménage mais restent un peu avec nous, d’un air amusé. Les voitures ralentissent, s’arrêtent parfois pour regarder l’angle de la rue s’animer.

Cerise sur le gâteau, quelques habitants nous confient leur envie de continuer l’opération plus régulièrement. Houra! Quelque chose commence à se construire, au delà de l’expérimentation, au delà de nous.